ActUSAPIE

Actusapie est la publication mensuelle de notre organisation. vous y retrouverez les nouveautés législatives et les jurisprudences essentielles, ainsi que des analyses et des rappels permettant d’exercer efficacement le rôle de représentant du personnel.

Loi TRAVAIL 2 dite Loi MACRON

Quelles conséquences pour les salariés ?

Licenciements sécurisés pour l’employeur :

L’instauration d’un barème des indemnités prud’homales en cas de licenciement abusif devient obligatoire. Avec la mise en place d’un plancher et d’un plafond, l’employeur sait désormais combien il devra provisionner s’il veut se séparer d’un salarié qui pourrait contester son licenciement en justice. Cela s’appelle acheter le droit à l’illégalité !

Les barèmes :

Lire la suite : ActUSAPIE Octobre 2017 - loi travail 2

Spécial Loi Travail no 1

 

Code du travail : changements XXL pour entreprises de petite taille

Les grandes lignes étaient connues : facilitation des licenciements, décentralisation de la négociation collective, fusion des instances représentatives du personnel, possibilité de négocier sans délégués syndicaux… Mais les détails, eux, ne l’étaient pas. A commencer par les seuils à partir desquels ces nouvelles règles s’appliquent.

Le gouvernement va créer une vraie rupture entre les salariés des petites entreprises et ceux des plus grandes, en instituant un dialogue social à deux vitesses

Les ordonnances seront présentées en conseil des ministres le 22 septembre, publiées au Journal officiel avant la loi de ratification qui rendra leur contenu effectif.

Un droit du travail pour les PME

Lire la suite : ActUSAPIE sept 2017 - Spécial loi travail 1

Nouvelles règles de validation des accords d'entreprise

 

Rappel des nouvelles règles de validation des accords d'entreprise, en vigueur depuis le 1er janvier 2017.

 Les accords qui ne sont pas validés par des organisations syndicales représentant au moins 50 % des voix aux dernières élections du CE, peuvent l'être par des signataires non majoritaires, qui pèsent au moins 30 % des voix, et sous réserve qu'à leur demande, les salariés ratifient l'accord par référendum, le droit d'opposition des organisations majoritaires étant par ailleurs supprimé.

Il est trop tôt pour avoir beaucoup d'illustrations réelles, pourtant, il nous semble évident que ces nouvelles règles ne manqueront pas de générer les contradictions correspondant aux deux situations ci-dessous :

Lire la suite : ActUSAPIE Juillet 2017

Les mesures « employeurs/salariés » du programme d'Emmanuel Macron

 

Principales mesures intéressant les employeurs et les salariés

Code du travail et dialogue social

Développement de la négociation collective et primauté des accords d’entreprises

• Le Code du travail définira un socle de droits et de règles (durée légale du travail, salaire minimum, égalité professionnelle, etc.), qui continuera de s’imposer aux entreprises.

• La primauté sera donnée aux accords d’entreprise sur les accords de branche dans les domaines qui seront ouverts à la négociation d’entreprise (pour mémoire, rappelons que la loi du 8 août 2016 a déjà fait ce travail pour la durée du travail, les repos et les congés).

Quel est le risque ?

Lire la suite : ActUSAPIE spécial loi travail mai 17

Restez informés !

Abonnement news